ES28 — Tips and tricks with GLX

Pour le mois d’octobre j’ai le grand plaisir de vous présenter Gontran qui est certainement l’un de mes plus fidèles auditeurs et qui, avec le temps, est devenu «un ami du numérique» alors bonne écoute!

Dossiers

Actualités (qui proviennent de ton compte GL’Actu)

Retours et autres choses

Inspiration

Conclusion

  • Pour noter le podcast, il y a plusieurs moyens :
  • Commentaire de Geoffroy-Hubert le 30 juillet
    Très intéressant à écouter, divertissant, d’actualité, j’y apprends toujours des choses. Merci @profduweb de prendre le temps de partager tes intérêts et tes découvertes.

Fin

Pour m’encourager vous pouvez le faire sur Tipee et à ce propos je tiens à vous remercier vous avez déjà été plusieurs à le faire comme par exemple : Olivier Gerardy qui ne demande aucun retour si ce n’est que je continue à faire mon podcast! Et c’est exactement ce que je vais faire mon ami! Merci

Où nous retrouver pour échanger

  • GLX (Gontran)

Pour télécharger l’épisode en mp3

Advertisements

9 thoughts on “ES28 — Tips and tricks with GLX

  1. Lundi matin… je me lève difficilement avant de me préparer pour aller travailler… et que vois-je ? Un nouvel #EclectiqueShow !!

    Vite, téléchargeons le pour l’écouter sur le trajet 😉

    Merci @profduweb & @glxgontran

    Aimé par 2 people

  2. Bonjour Mat !

    Je prends enfin le temps de te féliciter pour ton émission que j’écoute depuis le début avec toujours beaucoup de plaisir et surtout beaucoup d’attention car les sujets sont souvent très inspirants.
    Et puis c’est l’occasion de saluer le plus normand des québécois (avant d’éventuellement se croiser un jour sur les plages normandes 😉 )

    Je voulais simplement rebondir sur votre échange lors de ce numéro concernant la nécessité d’avoir un site web de nos jours car je ne partage pas forcément votre approche (même si j’entends vos arguments).
    Selon moi, ça reste pertinent d’avoir un site web pour plusieurs raisons (mais peut-être pas forcément pour toutes les activités, ça peut se discuter) :
    • Sur le site web, (et même si on sous-traite sa gestion et sa maintenance), on reste le seul maître à bord sur le contenu et sur la personnalisation (essayez de personnaliser une mise en page, d’insérer des photos dans un texte sur un post Facebook, etc.).
    Le site permet de se différencier en sortant du formatage imposé par les réseaux sociaux
    De plus, pas de conditions générales sur notre site web, ou plutôt on a celles qu’on décide (regardez les levées de bouclier dès que Facebook ou Twitter évoquent un changement de disposition, ou de conditions d’utilisation)
    Or, on n’est pas à l’abri qu’un jour Facebook, Twitter, et consorts décident unilatéralement de changer de fonctionnement, et à ce moment-là, nous (et notre contenu), pouvons nous retrouver « emprisonnés » si on met tous les œufs dans le même panier.
    Avec un site, sous réserve de payer son hébergement et nom de domaine (et de faire des sauvegardes mais c’est de l’hygiène et valable un peu pour tout), on peut se projeter dans l’avenir sereinement, et anticiper par soi-même les évolutions qu’on souhaite (et pas qu’on nous impose et auxquelles on doit s’adapter).
    On n’est pas tributaire de ce qu’un réseau social veut mettre ou pas en avant selon ses intérêt commerciaux, qui sont tout à fait justifiés d’ailleurs). Notre contenu nous appartient et est diffusable au-delà d’un système captif et par le moyen qu’on veut (newsletter, et/ou campagne Facebook, et/ou Twitter, etc.)

    • Pérennité du support: sait-on qui utilisera encore Facebook dans X années ? quel est l’avenir de Twitter ? ainsi que ceux qui ont misé (et perdu) sur Google+? sans parler des services dont on ne se souvient même plus aujourd’hui depuis qu’internet est démocratisé.
    Les usages changent très rapidement, (comme vous l’avez relevé ; il y a 10 ans on n’imaginait pas forcément l’essor des smartphones et tablettes).
    Dans le même temps les sites web continuent d’être accessibles de la même manière a priori.

    • Sur Facebook, et réseaux sociaux, la distraction est partout, et l’attention est donc forcément diluée avec le risque « on zappe, on passe. »
    « super cette publi….., Oh une vidéo de chat trop marrante! »
    « Bon, Revenons à nos mout…, Oh trop drôle ce gif, faut que je le partage ! »
    « Alors, où j’en étais dans ma lect… ? Ah tiens machin qui me parle sur Messenger ou en DM »
    etc.
    Au moins, une personne qui fait l’action de venir sur le site, en termes d’implication, la démarche est différente. Sans parler des « like » sans implication (copains, famille, autres..) des utilisateurs Facebook ou twitter qui peuvent fausser l’impression qu’on a de la portée d’une communication.
    Et c’est plus facile d’aller retrouver une information, une publication sur un site que dans un flux d’actualité de réseaux social dans lequel une info chasse l’autre.

    A titre d’exemple, j’anime un podcast pour lequel de nombreux auditeurs nous font part de leur absence sur certains canaux : pas de Facebook (méfiance sur les données perso), méconnaissance de Twitter, rejet d’iTunes (donc les appels aux commentaires et étoiles restent vains), etc.
    Au final on se retrouve privé d’un auditoire potentiel si on se focalise une communication uniquement basée sur des solutions propriétaires.
    Du coup, pour moi, le site est un bon moyen de faire converger tout le monde en un même point même si les accès peuvent, eux, être diversifiés via les différents réseaux et plateformes sur lesquels nous sommes (de Soundcloud à Youtube en passant par les réseaux sociaux)

    Mais c’est peut être une vision dépassée ou pas adaptée à vos activités

    Je ne l’ai pas précisé mais je ne critique pas les réseaux sociaux et diverses plateformes (que j’utilise d’ailleurs beaucoup à titre perso et pour mes activités). Cependant, je ne les vois pas comme une solution privilégiée mais plutôt comme des relais importants d’une unique source d’information.

    Après, je ne cherche pas à vous dire que vous avez tort, mais l’échange d’idées et d’expériences me plait bien donc c’est pour ça que je me suis permis d’écrire ce (trop ?) long commentaire.

    A bientôt dans mon smartphone

    Aimé par 1 personne

  3. Merci Niko pour ton excellent commentaire !
    Et merci d’écouter l’éclectique Show 😊

    Je ne peux qu’approuver tes arguments, ma réflexion n’est bien sûr pas valable pour tout le monde, tu en es un bon exemple.
    Je m’adresse par exemple aux personnes qui aimeraient avoir un petit blog, sans prétention, et qui ont peur (ou pas les connaissances, ou pas le temps) de s’investir dans un « vrai » blog ou site.
    Je pense aussi à certains commerces qui ont juste besoin d’être présents là où les clients font des checking, veulent savoir les horaires ou l’itinéraire.
    Regarde aussi les YouTubeurs, beaucoup n’ont pas besoin de site web, leur chaîne YouTube suffit à toucher leur audience.
    Le présent et l’avenir appartient peut-être aux plateformes, mais peut-être pas, dans 5 ou 10 ans le web aura encore évolué, nous utiliserons peut-être des moyens qui n’existent pas encore aujourd’hui, et je pense qu’il faut rester à l’affût de ces nouvelles façons de communiquer, et éventuellement évoluer avec ce qui marche en ce moment.
    Néanmoins les sites internet ne sont pas morts, et il ne faudrait pas les délaisser si ce n’est pas pertinent pour son activité.

    Le débat reste ouvert et je te remercie encore de ta participation ! 👏

    J’aime

    1. Effectivement, il s’agit d’une question d’approche, certainement fonction de l’activité, mais je voulais nuancer les propos puisque mon expérience m’a fait penser le contraire.
      en tout cas, ces types d’échanges et de réflexions sont très intéressants!

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s